Canton_chaud

Dole_d_taill__illustr_Un canton clé dans cette élection locale jurassienne. A l'inverse de celui de LONS-nord, c'est cette fois-ci à la gauche de se montrer intelligente si elle veut conserver ce canton et ne pas hypothéquer ses chances de parvenir à la tête du conseil général.

Du point de vue citoyen, Patrick VIVERGE constitue incontestablement l'homme à élire (réélire). Son adversaire Patrick REVILLOUD devra retourner à ses seules fonctions d'attaché parlementaire de Jean-Marie SERMIER qui est susceptible (ce n'est cependant pas encore joué) de prendre une casquette supplémentaire avec la présidence du conseil général.

En effet, si le candidat UMP dolois venait à être élu nous aurions un conseiller général proche collaborateur du président. C'est ce que l'on appelle du copinage politique : INACCEPTABLE.

Quant à Jérôme COUTROT et Christophe PERNY, ils seront obligés de soutenir Patrick VIVERGE s'ils ne veulent passer pour les fossoyeurs de la gauche : ils devront en quelque sorte avaler leur chapeau. C'est pour l'ami Christophe, le prix à payer afin de ne pas hypothéquer ses chances de décrocher le Graal tant convoité. 

Le report des voix du FN, même en l'absence de consigne de vote, jouera également un rôle non négligeable.

A vos commentaires (non censurés).

 - Cliquez sur l'image pour l'agrandir -