haut-debit

Logo CG 39

En 2006, Gérard BAILLY président du conseil général de l'époque, procédait au choix puis à la désignation du délégataire de Service Public (DSP) concernant la réalisation, le financement et l'exploitation d'un réseau départemental à haut débit concédé du département du Jura.

Or, heureux hasard, c'est la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) dont il est membre du conseil d'administration (depuis 2004) et actionnaire qui fut choisie. Un beau cas de prise illégale d'intérêt dont personne ne trouvera rien à redire. La société Connectic 39 (émanation d'APRR) est alors créée pour mener à bien ce projet.

Aujourd'hui, c'est cette même société qui, s'apercevant du bourbier dans lequel elle se trouve (le haut débit jurassien est un fiasco financier total) se retourne vers le tribunal administratif de BESANCON et demande 30 millions d'euros au conseil général du Jura pour "imprévision".

Gérard_Bailly-par-Grand

Qu'en pense Gérard BAILLY toujours membre du conseil d'administration de la société APRR au 21 février 2011 et qui demande 30 millions d'euros au CG39 dont il fait partie ?

Lisez d'ailleurs l'article que j'avais déjà écrit sur ce blog en juillet 2010

NB : Rappelons que la société APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône) est une filiale d'EFFARIE, coentreprise entre la société EIFFAGE et la banque d'investissement australienne Macquarie.

 

Eiffage assigne

- Cliquez pour agrandir -