Au cours de la séance du conseil général du vendredi 07 juin 2013, le chapitre sur l'aéroport était attendue.

Logo CG 39

J'ai suivi à distance avec intérêt et au soleil la totalité de cette séance. Si monsieur PERNY ne m'a pas vu, moi, j'ai pu au contraire l'observer. Je n'ai pas été déçu !

Comme prévu, rien de nouveau, mis à part le retrait des 5 millions d'euros prévus pour un nouvel aérogare qui avait été annoncé.

Une fois de plus sur ce dossier, la droite a donc fait bloc derrière PERNY, y compris Hélène PELISSARD dont l'intervention a pourtant été très tonique et pertinente mais qui n'a pas été jusqu'au bout de sa contestation en s'abstenant et en ne votant pas contre.

Logo Dole-Jura

Clown

Un président, mal à l'aise et imprécis, toujours aussi arrogant et d'une impolitesse maladive (1) qui persiste dans son analyse d'un aéroport jurassien vecteur de développement économique en nous annonçant 90 000 passagers en 2013 (le double de 2012 !), un Jean-Marie SERMIER tout miel, un Franck DAVID béat devant le parking rempli "d'exilés touristiques"..... bref, tout va bien madame la marquise.

On ne comprend d'ailleurs que trop bien la collusion (2) de la droite et de la gauche sur ce dossier. les premiers ne pouvant renier ce dont ils sont à l'origine, les seconds profitant de la situation, le tout dans un climat d'élections municipales où les petits arrangements entre amis ne vont pas manquer.

N'oublions pas en particulier, et nous en reparlerons, que Jean-Marie SERMIER n'a pas du tout intérêt à bousculer les socialistes dans son ambition de conquérir la mairie de DOLE. Quant à Gérard BAILLY il est toujours aussi muet sur ce dossier dont il est pourtant le grand responsable.

Enfin, et il faut s'en féliciter, les opposants à l'aéroport n'ont pas été oubliés puisqu'ils ont été traités "d'individus peu fréquentables" (3).

J'aurait bien sûr l'occasion de commenter plus tard cette "journée de dupes".

(1) Tout au long de la journée d'ailleurs

(2) La collusion, désigne l'entente, généralement volontaire, entre diverses parties

(3) Venant de la part de Christophe PERNY, c'est pour moi un compliment